Cyclo Randonneur Malemortois

Cyclo Randonneur Malemortois

mardi 22 mai 2018

Séjour à Meyrueis


               Pas de stress ... y a Meyrueis  !


    Passés les amuses bouche à la cantine annexe du CRM "Chez Daniel et Domi " trois selles  au guide du cyclard 2018, la caravane du CRM enquillait par delà le Rouergue et Decazeville les plateaux chaotiques et désolés mais magnifiques des Grands-Causses, plateaux entrecoupés de vallons étroits accueillants et ensoleillés où se mêlaient vignes et cerisiers ! Les Causses de Sauveterre et Méjan se profilaient déjà... puis la vallée de la Jonte derrière eux , Meyrueis la superbe  apparut ( hum ! )
    Le Perjuret deux fois ( repose en paix Roger Riviere ) , le Mont Aigoual avalés, un peu de neige balancée, il fallut penser à rentrer ,la fête était finie !
    L'Aven Armand attendra !

   Si à Saint-Etienne il y a la brigade Loire, au CRM, il y a la brigade Marche et quel programme pour les crapahutards! Capdenac-le-Vieux et ses escaliers, Decazeville et sa mine, Severac-le-Château et son château, Meyrueis et ses environs ! On vit même un montée façon trail de l Aigoual 16 kms par un téméraire qui n'a pas peur des loups !
    L'Aven-Armand attendra !
        
                 T'as voulu voir Meyrueis et tu as vu Meyrueis !








dimanche 13 mai 2018


   Suivez la Flèche  !

   
     Bilan plus que positif pour cette 37ème Flèche Malemortoise ce jeudi de l'Ascension . Sortie du carquois du CRM  sous un ciel frileux et maussade qui s'améliorera au fil de la matinée, la Flèche a bien atteint son but : donner du plaisir !

      Aprés le stimulant café d'accueil à la salle polyvalente, 125 cyclos, 93 vététistes et 55 marcheurs s'élancèrent dès 7h30 sur leurs parcours respectifs, le Midi Corrézien, les sous-bois d'Aubazine ou le vallon des Saulières, pour une matinée riche en découvertes.

     Le sérieux de l'organisation, l'excellence et l'originalité des circuits salués par tous, la participation sympathique et remarquée de la municipalité, le nombre croissant des inscrits  ( il est à noter cette année la forte progression du VTT et des marcheurs disciplines qui ont le vent en poupe ) laissent à présager pour la Flèche Malemortoise des lendemains qui chantent !

     Au CRM, la convivialité est reine et ils étaient encore prés de 60 à déguster la paella maison de Jérôme maître-coq du jour, car après l'effort... toujours du réconfort !

   Allez CRM vite au boulot pour la 38ème !


            Mieux vaut suivre la Flèche que la recevoir ! (Robert Barberis )





Clic sur l'abeille pour voir l'album photos

lundi 7 mai 2018

     Boum ! quand notre cœur fait boum !!!


       Quand il vit la douce Séverine alors qu'il réparait les interrupteurs du papa, le cœur de Dani l' Amoroso notre électricien préféré fit boum dans sa poitrine - un gros boum, 8 litres de VO2 max ! - Il crut avoir pris le triphasé, le 10000 volts, la force, avoir mis les doigts dans la prise du 220 , le 380 les pieds dans l'eau , bref ...il disjoncta ! mais le coup ne fut pas fatal, et vieux réflexe de professionnel, abandonnant le courant alternatif qui régissait sa vie depuis fort longtemps, il passa au courant continu passant du coup la bague au doigt de la belle !!!
        Le CRM unanime et ravi s'associe au bonheur des tourtereaux . Amore quand tu nous tient !

   Boum boum badaboum boum !!!    (Charles Trenet )

vendredi 4 mai 2018

      Vamos a la playa ho ho ho ho ho !!!   Vamos a bloco  !


   Chris Froome ? en stage d' altitude aux Canaris, sous ventoline,  2000 mètres !
Romain Bardet ? en stage d'altitude, sous spiruline, dans la Sierra Névada, 1500 mètres !
La Team CRM ? en stage de cohésion,sous vino rosado,vino tinto y cerveza à Rosas en Catalogne ,3 mètres !
   Du plaisir donc,  sol, cielo azul y mar en bonus,  du plaisir donc ... mais aussi de la souffrance pour affiner les mollets ! 500 kms en moyenne pour tous, certains poussant jusqu’à 700 et des poussières ...n' est-ce pas Louis !
   Point d'orgue de la semaine, la "promenade" de 180 kms, via la France et les cols de Coustouge et de Las Illias ... 2100 mètres de dénivellé ! 2 kms de piste herbue et rocailleuse ! 500 mètres à 20/100!
Sortie " a hombros", par la Grande Porte, avec les deux oreilles et la queue, pour Christian, Gilles et Gilbert finishers malgré leur peu de bornes dans les pattes ! 
   Les marcheurs au niveau eux aussi ont alterné sorties à la journée ou la demi-journée, Rosas, Cadaquès, le château Pùbol, les nids de cigognes n'ont plus de secrets pour eux !

    Samedi, on rentre à Brive ...  ça caille ... on repartirait bien  !!


CRM sur le départ " à bloc "



Marcheurs CRM " à bloc "

vendredi 27 avril 2018

                       Qui se souvient de Philippidès ?
Bataille de Marathon 490 . AV . JC  Athéniens contre Perses !
                                      Personne !!!
Sauf au CRM qui possède en son sein un Philippidès des temps
              modernes, notre Mikelekidès L... à nous !

              Chronique d'une bataille annoncée " à bloc "


Au coeur du marathon de Paris :
En ce beau dimanche de mois d’avril, nous sommes près de 55 000 inscrits au marathon de Paris. Ce rendez-vous constitue véritablement la consécration de semaines d’entraînement et de préparation.
Nous y voilà enfin. Le sas de regroupement sur les champs Elysées et le top départ. Se succèdent l’obélisque de la Concorde, le Louvre et enfin Bastille où nous effectuons notre premier ravitaillement. A peine le temps de s’arrêter, le flot ininterrompu de coureurs reprend et nous voici maintenant à Vincennes avec son château et son zoo et un nombre incroyable de gens qui applaudissent et nous encouragent, d’orchestres qui nous portent. Le parcours revient sur Bastille, les quais de Seine avec ses guinguettes, bars et bateaux et juste le temps de contempler cette magnifique ville : Notre Dame, la mairie de Paris, le grand Palais et toujours la même ferveur de part et d’autre de la chaussée. Puis le Trocadéro et la tour Eiffel mais aussi les jambes qui deviennent de plus en plus lourdes. Il faut rester concentré, bien se désaltérer et grignoter à chaque arrêt, encore une douzaine de kilomètres. Les premières douleurs sérieuses apparaissent et voici maintenant l’architecture moderne de la fondation Louis Vuitton dans le bois de Boulogne, plus que 3 kilomètres à parcourir puis  enfin l’immense bonheur de franchir la ligne d’arrivée.
Malgré les douleurs aux jambes, beaucoup de satisfaction et de fierté d’avoir terminé avec un temps certes très moyen mais peu importe. Le bonheur également d’avoir passé un excellent moment en famille à Paris en ce beau week-end du mois d’avril.
Un CRMiste.